Bien êtreScience

3 façons de devenir plus résistant face au stress

Le stress est inévitable. La clé est d’apprendre à le gérer. Voici trois façons de renforcer votre réponse au stress et de développer votre résilience sans ajouter de temps supplémentaire à votre emploi du temps.

La résilience, c’est la capacité de s’adapter aux stress et aux revers inévitables de la vie. En d’autres termes, vous rebondissez rapidement lorsque quelque chose ne va pas. Si vous vous sentez souvent malheureux, ou si vous souhaitez souvent pouvoir revenir sur la façon dont vous avez réagi à quelque chose, vous avez peut-être besoin de travailler sur votre résilience.

Voici trois tactiques que vous pouvez utiliser pour augmenter votre seuil de résilience et profiter davantage de la vie.

Prenez conscience

Prendre conscience de vos pensées et de vos actions peut vous aider à reconnaître les schémas et les domaines dans lesquels vous pouvez vous améliorer. De plus, cela vous permet de reconnaître ce que vous faites déjà bien. La prochaine fois que vous vous sentirez stressé, faites simplement une pause et remarquez votre réaction. Vous pourriez vous demander : « D’où cela vient-il ? » Une fois que vous avez fait cela, vous pouvez choisir une autre réaction ou une autre façon de penser.

Essayez ces conseils pour renforcer votre conscience personnelle :

Écoutez votre corps

Comment votre corps réagit-il aux situations stressantes ? Serrez-vous la mâchoire ou les dents ? Remarquez-vous que votre rythme cardiaque s’accélère ? Vos pensées s’emballent-elles ou vous inquiétez-vous sans cesse du même problème ?

Notez-le. Dressez une liste de vos signes et symptômes de stress. Cela vous donne un moment pour faire le point sur vous-même et vous arrêter avant de réagir.

Réfléchissez

Prenez note de ce que votre esprit vous dit au moment où vous êtes stressé. Vous pouvez ensuite vous demander si ce que vous vous dites est vrai, réel ou rationnel. Le stress déclenche souvent des pensées irrationnelles. En les remarquant, vous pouvez prendre du recul et gagner en perspective.

Concentrez votre attention

Une technique puissante pour faire face aux situations stressantes consiste à cultiver votre attention pour vous concentrer sur le moment présent. Cela permet de réduire la tendance de l’esprit à errer et à ruminer des pensées hypothétiques qui ajoutent souvent au stress. Concentrer son attention demande de l’entraînement, surtout dans un monde rempli de SMS, de médias sociaux et d’autres distractions. Pour développer cette compétence, essayez de vous concentrer sur les détails de votre environnement et de vos expériences quotidiennes. Découvrez de nouveaux aspects de vos anciens repaires et habitudes. Trouvez la beauté dans le banal.

Essayez ces idées anti-stress

Faites une promenade dans votre quartier et voyez-le d’un œil neuf. Prêtez attention à votre parcours. Observez l’écorce et les branches des arbres, les portes d’entrée devant lesquelles vous passez, les pierres de l’aménagement paysager, le chien du voisin qui aboie. Soyez pleinement présent et essayez de saisir le plus de détails possible.

Une fois rentré chez vous, réfléchissez à ce que cette promenade a apporté de différent par rapport à d’habitude. Comment vous sentez-vous ?

Cherchez des moments dans votre journée où vous pouvez vous entraîner à cultiver votre attention, par exemple en mangeant votre dîner en faisant appel à vos sens pour remarquer le goût, les arômes et les textures de chaque plat. Ou essayez de vous concentrer sur votre respiration, en remarquant la fraîcheur de l’air à l’inspiration et la chaleur à l’expiration. Pouvez-vous sentir le soulèvement et la chute de votre poitrine à chaque respiration ? Vous serez probablement surpris de ce que vous remarquerez lorsque vous prendrez simplement le temps d’y prêter attention.

Ne portez pas de jugement… pendant au moins trois minutes. Vous arrive-t-il de juger et d’évaluer tout ce que vous vivez ? « Ce serait mieux si… » « Ils auraient dû… » « J’aurais fait comme ça… ». Combattez ce « réflexe de redressement » en vous mettant au défi de vivre simplement l’expérience de quelqu’un ou de quelque chose pendant trois minutes sans essayer de critiquer ou d’améliorer. Lorsque vous retardez le jugement, vous créez un espace pour la gratitude. Vous découvrirez peut-être que ce qui se trouve devant vous est suffisamment bon, ou agréable tel quel.

 

Articles similaires