Science

12 causes fréquentes des rougeurs autour du nez et comment s’en débarrasser

Rougeurs autour du nez: causes possibles et options pour les atténuer

Les rougeurs autour du nez peuvent affecter l’image corporelle d’une personne et faire craindre une infection ou une maladie grave. Cependant, de nombreuses personnes connaissent ce phénomène et, dans la plupart des cas, une irritation mineure et une peau sèche sont à l’origine du problème. Il est important de consulter un médecin si un symptôme accompagnant la rougeur ou les rougeurs de la peau autour du nez dure plus de quelques jours. Si une personne ressent une forte douleur, elle doit contacter un médecin dès que possible.
Cet article traite de l’aspect des rougeurs ou de la peau rougie autour du nez et fournit une liste des causes possibles et des options de traitement.

Apparences des rougeurs autour du nez

L’apparence des rougeurs autour du nez varie d’une personne à l’autre. Elle peut dépendre de l’affection spécifique qui la provoque, de la gravité de l’irritation et de la couleur de la peau.
Certaines personnes remarquent des taches sèches et des démangeaisons, une peau en relief ou en creux, ou de petites cloques.

Causes des rougeurs autour du nez

Il existe de nombreuses conditions ou facteurs différents susceptibles de provoquer des rougeurs autour du nez d’une personne.

1 Peau sèche et irritation de la peau

Le simple fait de s’essuyer le nez encore et encore peut irriter la peau. C’est particulièrement le cas pendant les mois secs et froids, lorsque la peau est plus susceptible d’être sèche et irritée.On peut remarquer que la peau est rouge ou violette, et la douleur peut s’aggraver lorsque l’on s’essuie le nez.

2 Dermatite de contact

Certaines personnes développent des réactions allergiques légères à des substances qui touchent leur peau. Les médecins appellent cela la dermatite de contact.

3 Dermatite de contact irritante

La dermatite de contact irritante irrite la peau mais ne provoque pas de réaction allergique. Elle peut provoquer des rougeurs et une éruption cutanée en relief, mais l’éruption ne doit pas s’étendre ni provoquer de fièvre.

Les causes de la dermatite de contact irritante sur le nez peuvent être les suivantes :

– l’utilisation de mouchoirs parfumés
– l’application de crèmes
– le port de maquillage
– le lavage trop fréquent à l’eau chaude et au savon.

4 Dermatite de contact allergique

Les symptômes de la dermatite de contact allergique, tels qu’une éruption cutanée, peuvent apparaître deux jours après qu’une personne a été en contact avec un allergène.
Les parfums et le thimérosal, un conservateur présent dans certaines crèmes antibiotiques, peuvent en être la cause.

5 Anaphylaxie

Plus rarement, une personne peut développer une réaction allergique potentiellement mortelle appelée anaphylaxie. Cela se produit généralement dans les quelques minutes qui suivent l’exposition à un allergène. L’anaphylaxie peut commencer par une éruption cutanée qui s’étend rapidement. Si une personne voit une éruption sur son nez, elle doit vérifier si son corps présente des bosses ou d’autres éruptions. L’anaphylaxie est une urgence médicale. Si une personne voit une éruption qui s’étend ou a du mal à respirer, elle doit appeler le 911.

6 Rosacée

La rosacée est une affection cutanée qui provoque des rougeurs et des inflammations. Bien que la rosacée puisse toucher n’importe quelle partie du corps, elle commence souvent autour du nez.
Une personne peut remarquer des rougeurs, des vaisseaux sanguins endommagés, de petites bosses ou des changements dans la forme du nez. La rosacée n’est pas dangereuse, mais elle peut affecter l’apparence d’une personne. Chez certaines personnes, la rosacée peut également être le signe d’une maladie sous-jacente, telle qu’une maladie auto-immune. La rosacée est plus fréquente chez les personnes âgées de 30 à 50 ans et chez celles qui ont la peau claire. Elle est plus susceptible d’affecter les femmes que les hommes.

7 Eczéma

L’eczéma est une affection cutanée inflammatoire chronique qui provoque des plaques de peau sèche et irritée. Parfois, l’irritation est si grave que les plaques s’ouvrent et saignent. Les allergènes et les irritations peuvent déclencher une poussée d’eczéma, mais la sécheresse de la peau est également un coupable fréquent. La rougeur autour du nez peut être de l’eczéma si elle est sèche et provoque des démangeaisons, si elle est blanche, rouge ou floconneuse et si elle s’aggrave lorsque la peau est sèche.

8 Coup de soleil

Une personne peut développer un coup de soleil juste autour de son nez si elle:

– n’utilise pas de crème solaire ou utilise une crème solaire à faible facteur de protection
– s’essuie fréquemment le nez après avoir appliqué de la crème solaire
– ne couvre pas ou n’ombrage pas l’ensemble de son visage.

Si la rougeur est plate et prend une couleur chair lorsqu’une personne appuie dessus, il peut s’agir d’un coup de soleil. Le coup de soleil peut également être sec et très douloureux au toucher. Les coups de soleil graves se transforment parfois en cloques.

9 Vestibulite nasale

Une infection à l’entrée du nez appelée vestibulite nasale peut provoquer une rougeur de la peau et de petites bosses ressemblant à des cloques autour du nez et juste à l’intérieur de celui-ci.
Une personne peut ressentir une douleur, un gonflement et une sensibilité intense. Certaines personnes ont de la fièvre, mais il n’est pas nécessaire d’avoir de la fièvre pour souffrir de vestibulite. La vestibulite nasale se produit lorsque des bactéries pénètrent dans la peau du nez, souvent à la suite d’une blessure ou d’une infection. Elle peut survenir après qu’une personne s’est coupé les poils du nez. La vestibulite nasale est facile à traiter, mais elle peut se propager à d’autres parties du corps, il est donc important de consulter un médecin.

10 Varices

Les veines, qui ramènent le sang vers le cœur, sont dotées de valves qui empêchent le sang de circuler dans le mauvais sens. Cependant, lorsque ces valves sont endommagées, les veines peuvent avoir l’air endommagées et tordues. C’est ce qu’on appelle des varices. Les varices apparaissent souvent dans les jambes et les pieds. Elles surviennent surtout chez les personnes enceintes et celles qui sont en surpoids ou obèses. Cependant, une personne peut développer des varices n’importe où, y compris dans le nez. Le nez peut sembler rouge, mais en regardant de plus près, on peut voir de minuscules vaisseaux sanguins endommagés.

11 Lupus

Le lupus est une maladie auto-immune qui pousse l’organisme à attaquer les tissus sains, ce qui entraîne un large éventail de symptômes et de maladies chroniques. Certaines personnes atteintes de lupus développent une éruption malaire, également appelée éruption papillon car elle ressemble à un papillon. Cette éruption peut couvrir le nez et les joues. Dans certains cas, l’éruption papillon peut être le premier symptôme du lupus.

12 Infection bactérienne

Une de ces infections, peut commencer par une blessure, même petite. Il peut s’agir d’une simple peau sèche et craquelée. Les bactéries pénètrent dans la couche profonde de la peau, appelée derme, et commencent à se propager. Une personne peut remarquer des rougeurs, une chaleur, une douleur ou un gonflement. Les infections cutanées bactériennes peuvent se propager à d’autres parties du corps et mettre potentiellement la vie de la personne en danger. Il est donc important de se faire soigner rapidement.

 

Remèdes maison pour diminuer les joueurs autour du nez

Les remèdes maison ne permettent pas de traiter les infections graves et ne sont pas efficaces pour toutes les causes de rougeur du nez.
Cependant, une personne peut essayer

– d’hydrater la zone avec une lotion sans parfum, hypoallergénique et sans danger pour le visage
– d’appliquer de la vaseline sur la zone irritée (ne pas mettre de vaseline dans le nez, car le faire sur une longue période peut provoquer des problèmes respiratoires, voire une pneumonie)
– porter un écran solaire pour prévenir les coups de soleil et empêcher la peau irritée de brûler
– prendre des médicaments contre les allergies ou le rhume pour diminuer le besoin de s’essuyer ou de se moucher, ce qui prévient toute irritation supplémentaire
– tenir un journal des symptômes d’affections chroniques telles que la rosacée afin d’identifier les déclencheurs spécifiques des poussées.
– hydrater un coup de soleil avec de l’aloe vera (essayez de mettre l’aloe au réfrigérateur pour obtenir une sensation de fraîcheur).
– arrêter l’utilisation de toute crème ou lotion qui irrite la peau.

Sources

Adult eczema. (n.d.).


Anaphylaxis. (2018).


Cellulitis: All you need to know. (2020).


Farshchian, M., et al. (2020). Rosacea.

Kilaru, H., et al. (2017). Nasal application of petrolatum ointment — A silent cause of exogenous lipoid pneumonia: Successfully treated with prednisolone.

Lester, J. C., et al. (2020). Absence of images of skin of colour in publications of COVID-19 skin manifestations.


Nasal vestibulitis and staphylococcus aureus nasal colonization. (2017).


Rad, S. N., et al. (2020). Malar rash.


Varicose veins. (n.d.).


What is contact dermatitis? (n.d.).


 

Articles similaires