10 signes et symptômes d’une carence en fer

La carence en fer se produit lorsque votre corps ne dispose pas d’une quantité suffisante de fer minéral.Votre corps a besoin de fer pour fabriquer de l’hémoglobine, une protéine contenue dans les globules rouges qui leur permet de transporter l’oxygène dans l’organisme.
Si votre corps n’a pas assez d’hémoglobine, vos tissus et vos muscles ne recevront pas assez d’oxygène pour pouvoir travailler efficacement. Cela conduit à un état appelé anémie. Bien qu’il existe différents types d’anémie, l’anémie ferriprive est la plus répandue dans le monde.

Les causes courantes de la carence en fer sont les suivantes :

– un apport en fer insuffisant dû à un régime alimentaire qui ne couvre pas les besoins nutritionnels quotidiens ou qui est fortement limité
– maladie inflammatoire de l’intestin
– des besoins accrus en fer pendant la grossesse
– perte de sang par des règles abondantes ou des hémorragies internes

Une carence en fer peut entraîner des symptômes qui peuvent affecter votre qualité de vie. Il s’agit notamment de l’essoufflement, de la fatigue et de la diminution de la concentration

Les signes et symptômes de la carence en fer varient selon :

– la gravité de l’anémie
– la rapidité de son développement
– votre âge
– votre état de santé actuel
Dans certains cas, les gens ne présentent aucun symptôme.

Voici 10 signes et symptômes de carence en fer, en commençant par les plus courants.

1. Fatigue inhabituelle

Se sentir très fatigué est l’un des symptômes les plus courants de la carence en fer. Ce symptôme est fréquent chez les personnes qui n’ont pas assez de fer
Cette fatigue est due au fait que votre corps manque de fer pour fabriquer une protéine appelée hémoglobine. Cette protéine aide à transporter l’oxygène dans le corps.
Sans hémoglobine suffisante, moins d’oxygène atteint vos tissus et vos muscles. Ce qui les prive d’énergie. Votre cœur doit également travailler plus dur pour faire circuler plus de sang riche en oxygène dans votre corps. Ce qui peut vous rendre fatigué. La fatigue étant souvent considérée comme un phénomène normal dans une vie moderne et active, il est difficile de diagnostiquer une carence en fer à l’aide de ce seul symptôme.
Cependant, de nombreuses personnes souffrant d’une carence en fer souffrent d’un manque d’énergie, mais pas seulement. Elles souffrent aussi de faiblesse, sont grincheux ou de ont des difficultés de concentration.

2. La pâleur

Une peau pâle ou une coloration pâle de l’intérieur des paupières inférieures sont d’autres signes courants de carence en fer. L’hémoglobine contenue dans les globules rouges donne au sang sa couleur rouge. De sorte qu’un faible taux de fer pendant une carence en fer rend le sang moins rouge. C’est pourquoi la peau peut perdre sa couleur saine ou sa chaleur chez les personnes souffrant d’une carence en fer.

Cette pâleur chez les personnes souffrant d’une carence en fer peut apparaître sur tout le corps. Ou se limiter à une seule zone. Cela inclut:

– le visage
– les lèvres
– l’intérieur des lèvres ou des paupières inférieures

C’est souvent l’une des premières choses que les médecins recherchent comme signe de carence en fer. Toutefois, elle doit être confirmée par un test sanguin

La pâleur est plus souvent observée dans les cas d’anémie modérée ou sévère. Si vous tirez la paupière inférieure vers le bas, la couche intérieure doit être d’un rouge vif. Si elle est de couleur rose très pâle ou jaune, cela peut indiquer que vous souffrez d’une carence en fer. Chez les personnes ayant un teint foncé, c’est peut-être la seule zone où l’on peut le remarquer.

La pâleur dans des zones telles que le visage, les paupières intérieures inférieures ou les ongles peut être un signe de carence en fer modérée ou sévère. Celle-ci est causée par un taux d’hémoglobine plus faible, qui donne au sang sa couleur rouge.

3. L’essoufflement

L’hémoglobine permet aux globules rouges de transporter l’oxygène dans l’organisme. Lorsque le taux d’hémoglobine est faible en cas de carence en fer, le taux d’oxygène est également faible. Cela signifie que vos muscles ne recevront pas assez d’oxygène pour effectuer des activités normales, comme la marche. Par conséquent, votre rythme respiratoire augmentera à mesure que votre corps essaiera d’obtenir plus d’oxygène. C’est pourquoi l’essoufflement est un symptôme courant. Si vous vous trouvez essoufflé en effectuant des tâches quotidiennes normales que vous trouviez faciles auparavant ( marcher, monter les escaliers) une carence en fer pourrait en être la cause.

L’essoufflement est un symptôme de carence en fer. Car un faible taux d’hémoglobine signifie que le corps n’est pas capable de transporter efficacement l’oxygène vers les muscles et les tissus.

4. Maux de tête et vertiges

La carence en fer peut provoquer des maux de tête, en particulier chez les femmes. Ce symptôme semble être moins fréquent que d’autres et se manifeste souvent par des étourdissements ou des vertiges. Le lien entre la carence en fer et les maux de tête n’est toujours pas clair. Les maux de tête peuvent survenir parce que de faibles niveaux d’hémoglobine dans les globules rouges signifient que le cerveau ne reçoit pas assez d’oxygène. En conséquence, les vaisseaux sanguins du cerveau peuvent gonfler. Provoquant une pression et des maux de tête
Bien que les causes des maux de tête soient nombreuses, des maux de tête fréquents et récurrents et des étourdissements peuvent être un signe de carence en fer.

Les maux de tête et les vertiges peuvent être un signe de carence en fer. Le manque d’hémoglobine peut signifier qu’une quantité insuffisante d’oxygène atteint le cerveau. Ce qui peut entraîner un gonflement de ses vaisseaux sanguins et créer une pression.

5. Palpitations cardiaques

Des battements de cœur perceptibles, également appelés palpitations cardiaques, peuvent être un autre symptôme de l’anémie ferriprive. L’association entre la carence en fer, l’anémie et les problèmes cardiaques est encore à l’étude. Mais elle pourrait être liée à l’apport en oxygène (11
L’hémoglobine est la protéine des globules rouges qui aide à transporter l’oxygène dans l’organisme. En cas de carence en fer, un faible taux d’hémoglobine signifie que le cœur doit travailler plus dur pour transporter l’oxygène. Cela peut entraîner des battements de cœur irréguliers ou la sensation que votre cœur bat anormalement vite. Dans les cas extrêmes, elle peut entraîner une hypertrophie du cœur, un souffle cardiaque ou une insuffisance cardiaque.
Cependant, ces symptômes ont tendance à être beaucoup moins fréquents. Il faudrait avoir une carence en fer depuis longtemps pour les ressentir.

En cas de carence en fer, le cœur doit travailler très fort pour transporter l’oxygène dans le corps. Cela peut entraîner des battements de cœur irréguliers ou rapides et même des souffles cardiaques, une hypertrophie du cœur ou une insuffisance cardiaque.

6. Peau et cheveux secs et abîmés

Une peau et des cheveux secs et abîmés peuvent être des signes de carence en fer. La carence en fer abaisse le niveau d’hémoglobine dans le sang. Ce qui peut réduire la quantité d’oxygène disponible pour les cellules qui provoquent la croissance des cheveux. Lorsque la peau et les cheveux sont privés d’oxygène, ils peuvent devenir secs et faibles.
La carence en fer est également associée à la perte de cheveux, et certaines recherches suggèrent qu’elle pourrait en être la cause. Il est tout à fait normal que certains cheveux tombent pendant le lavage et le brossage quotidiens. Mais si vous perdez des touffes ou beaucoup plus que la normale, cela peut être lié à une carence en fer.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

La peau et les cheveux peuvent recevoir moins d’oxygène du sang en cas de carence en fer. Ce qui les rend secs et abîmés. Dans les cas les plus graves, cela peut entraîner la perte des cheveux.

7. Gonflement et douleur de la langue et de la bouche

Parfois, le simple fait de regarder à l’intérieur ou autour de votre bouche peut indiquer si vous souffrez d’anémie ferriprive. Les signes sont notamment un gonflement, une inflammation, une pâleur ou un aspect étrangement lisse de la langue. Une carence en fer peut également provoquer d’autres symptômes autour de la bouche. Il s’agit notamment des symptômes suivants
– la bouche sèche
– une sensation de brûlure dans la bouche
– des fissures rouges douloureuses aux coins de la bouche
– les aphtes

Une langue douloureuse, gonflée ou étrangement lisse peut être un signe d’anémie ferriprive. Des fissures aux coins de la bouche peuvent également être un signe.

8. syndrome des jambes sans repos

La carence en fer a été liée au syndrome des jambes sans repos. Le syndrome des jambes sans repos est une forte envie de bouger les jambes au repos. Il peut également provoquer des sensations désagréables et étranges de démangeaison dans les pieds et les jambes. Il est généralement pire la nuit. Ce qui signifie que vous pouvez avoir du mal à dormir.
Les causes du syndrome des jambes sans repos ne sont pas entièrement comprises. Cependant, environ 25 % des personnes souffrant d’anémie ferriprive sont atteintes du syndrome des jambes sans repos. La prévalence du syndrome des jambes sans repos est neuf fois plus élevée chez les personnes souffrant de carence en fer que dans la population générale

Les personnes souffrant d’anémie ferriprive ont plus de chances de souffrir du syndrome des jambes sans repos. Il s’agit d’une forte envie de bouger les jambes au repos.

9. Ongles cassants ou en forme de cuillère

Un symptôme beaucoup moins courant de la carence en fer est la fragilité des ongles ou leur forme en cuillère. En général, le premier signe est un ongle fragile qui s’écaille et se fend facilement. Dans les stades ultérieurs de la carence en fer, des ongles en forme de cuillère peuvent apparaître. Là où le milieu de l’ongle plonge et les bords sont relevés pour donner un aspect arrondi comme une cuillère. Toutefois, il s’agit d’un effet secondaire rare qui ne se produit que chez environ 5 % des personnes souffrant d’une carence en fer. Elle n’est généralement observée que dans les cas graves d’anémie ferriprive.

Des ongles cassants ou en forme de cuillère peuvent être un indicateur d’une anémie ferriprive plus grave.

10. Autres signes potentiels

Plusieurs autres signes indiquent que votre fer pourrait être faible. Ils sont généralement moins fréquents et peuvent être liés à de nombreuses autres conditions que la carence en fer.
Parmi les autres signes d’anémie ferriprive, on peut citer

– Des envies étranges

Une envie d’aliments étranges ou d’articles non alimentaires peut vous prendre. Il s’agit généralement d’une envie de manger de la glace, de l’argile, de la terre, de la craie ou du papier. Elle peut également se manifester pendant la grossesse.

– Sentiment de dépression

L’anémie ferriprive peut être associée à la dépression chez les adultes. Les femmes enceintes souffrant d’une carence en fer peuvent également avoir un risque plus élevé de développer une dépression (23Source de confiance).

– Mains et pieds froids

Une carence en fer signifie que les mains et les pieds reçoivent moins d’oxygène. Certaines personnes peuvent ressentir le froid plus facilement en général ou avoir les mains et les pieds froids.

– Les infections sont plus fréquentes.

Le fer étant nécessaire au bon fonctionnement du système immunitaire, sa carence peut augmenter le risque d’infections (24Source de confiance).

Essayez de vous assurer que votre alimentation contient suffisamment de fer grâce à de vrais aliments. Ne prenez des suppléments que si votre médecin vous le recommande.
Le principal objectif du traitement est de rétablir le niveau d’hémoglobine).

Mangez des aliments riches en fer

Si votre médecin pense que votre carence en fer peut être due à un manque de fer dans votre alimentation, pensez à consommer des aliments plus riches en fer, par exemple :

– la viande rouge: le bœuf et le porc
– les légumes à feuilles vert foncé, tels que les épinards et le chou frisé
– les fruits secs, tels que les raisins secs et les abricots
– pois, haricots et autres légumineuses
– fruits de mer
– aliments enrichis en fer
– les graines et les noix
– les abats

 

Il peut également être utile d’éviter certains aliments qui, lorsqu’ils sont consommés en grande quantité, peuvent empêcher votre corps d’absorber le fer. Il s’agit notamment du thé, du café et des aliments riches en calcium comme les produits laitiers et les céréales complètes enrichies en calcium.