10 min d’activité physique dynamisent immédiatement le cerveau

On sait depuis longtemps que le sport et l’exercice sont bénéfiques pour la santé. Mais une étude a révélé qu’ils auraient également un effet positif sur le cerveau.  10 minutes d’activité physique permettent d’observer une amélioration immédiate sur le plan cognitif.

Les différentes zones du cerveau peuvent être influencées par divers facteurs. Un repas riche en glucides ou en protéines peut, par exemple, modifier la quantité de mélatonine/sérotonine et influencer le sommeil. En outre, le sport et l’exercice physique ont également un effet qui a été prouvé, entre autres sur l’attention et la concentration. Des recherches antérieures ont permis d’observer un effet après une activité physique de minimum 20 minutes.

Un temps de réaction plus court

Dans cette étude, les chercheurs ont analysé l’effet d’une session unique de seulement 10 minutes d’activité physique aérobie (vélo ergomètre), d’une intensité modérée à forte, sur 14 jeunes adultes en bonne santé. Un test anti-saccades (un mouvement volontaire de l’œil, dans la direction opposée au stimulus) a permis d’évaluer l’effet de cette session sur le contrôle cognitif des participants. Les résultats ont révélé une diminution du temps de réaction allant jusqu’à 50 millisecondes après la session, soit une amélioration de 14 %. En moyenne, les chercheurs ont pu observer une diminution de 27 millisecondes. Cette amélioration pourrait, entre autres, être liée à une augmentation de l’attention.  Les chercheurs concluent qu’une activité aérobie unique de 10 minutes permet déjà d’obtenir un effet positif sur le plan cognitif.

De l’activité physique même réduite pour les séniors, les sédentaires, les « pressés »

Cette étude permet d’abaisser le seuil de l’activité physique pour une grande partie de la population. En effet, nombreux sont ceux qui ne font pas de sport parce qu’ils n’ont «pas le temps». Cela peut également apporter une solution aux personnes qui sont vite essoufflées ou qui ne sont pas capables de pratiquer une activité physique d’une intensité modérée à forte de manière prolongée. Cette solution pourrait également bénéficier aux personnes âgées, et améliorer leurs capacités cognitives. Des recherches complémentaires doivent permettre de déterminer les avantages sur le long terme.

Source

Samani A, Heath M: Executive-related oculomotor control is improved following a 10-min single-bout of aerobic exercise: Evidence from the antisaccade task. Neuropsychologia, (108); 73-81.