Le saviez vous ?

10 faits essentiels méconnus sur les risques de la chaleur, la sueur et votre santé

Savoir si vous courez un risque de souffrir de la chaleur peut vous aider à prendre les bonnes mesures

Vous souffrez de la chaleur ou d’une maladie liée à la chaleur, vous en présentez déjà les signes ? Lisez cette liste pour savoir comment agir.Quelles que soient les conditions météorologiques, le corps travaille dur pour maintenir une température normale de 37°. Lorsque les températures sont drastiques, qu’il s’agisse d’une journée d’été torride ou d’un matin d’hiver glacial, il peut être encore plus difficile pour votre corps de maintenir cette température idéale.

Même au repos, le corps humain produit beaucoup d’énergie thermique. Lorsqu’il fait frais, votre corps expulse cette chaleur par rayonnement. La chaleur rayonne simplement du corps vers l’air ambiant. Lorsqu’il fait chaud, votre corps transpire pour vous garder au frais. La transpiration remonte à la surface de votre peau. Lorsqu’elle s’évapore, vous commencez à vous sentir plus frais. Lorsqu’il fait humide, il est plus difficile pour la transpiration à la surface de la peau de s’évaporer, car l’air est déjà saturé d’humidité. C’est pourquoi les gens disent souvent que ce n’est pas la chaleur mais l’humidité qui rend insupportable le fait d’être dehors par une journée chaude. Même si les deux jouent un rôle dans la surchauffe de votre corps.

Dans d’autres cas, la transpiration peut survenir sans aucun déclencheur externe. Le fait de savoir si vous courez un risque plus élevé que d’habitude de souffrir d’une maladie liée à la chaleur, ainsi que la cause de vos symptômes, peuvent vous aider à savoir quelles mesures prendre.

Cette liste de faits rapides est un bon point de départ.

1. La chaleur extrême est dangereuse et parfois mortelle

Les personnes âgées, les jeunes enfants et les personnes souffrant de maladies mentales et de maladies chroniques comme les maladies cardiaques sont les plus exposés, ainsi que les athlètes, les personnes travaillant en extérieur.

2. Les hommes transpirent plus que les femmes

Bien que les femmes aient plus de glandes sudoripares que les hommes, les glandes sudoripares des hommes sont plus actives, ce qui les amène à transpirer davantage que les femmes. Plus vous transpirez, plus vous pouvez vous déshydrater facilement, ce qui peut entraîner d’autres problèmes de santé.

3. Vous avez jusqu’à 4 millions de glandes sudoripares dans votre corps.

Il existe deux types de glandes sudoripares : eccrine et apocrine. Les deux produisent des fluides. La zone du cerveau appelée hypothalamus contrôle la température du corps en régulant la production de sueur et le flux sanguin vers la peau. L’odeur associée à la sueur provient des glandes apocrines que l’on trouve sous les aisselles et dans la région génitale. La sueur de ces glandes produit une odeur lorsqu’elle entre en contact avec des bactéries sur la peau.

4. L’épuisement dû à la chaleur se produit lorsque votre corps surchauffe.

Les signes avant-coureurs de l’épuisement par la chaleur sont les suivants : vertiges, nausées, vomissements, fatigue, transpiration abondante et maux de tête. Pour traiter l’épuisement dû à la chaleur, mettez-vous dans un endroit frais, buvez beaucoup d’eau et trempez vous dans un bain frais ou utilisez des compresses froides.

5. La surchauffe peut entraîner un coup de chaleur, un état qui met la vie en danger

Un coup de chaleur peut survenir lorsque la température corporelle atteint au moins 40 degrés. A ce stade, votre corps perd la capacité de réguler la température par lui-même. Les signes de coup de chaleur comprennent des crampes musculaires, un rythme cardiaque rapide, des vomissements, des rougeurs, des maux de tête, une confusion mentale et des convulsions. Appelez les urgences si vous voyez quelqu’un présenter ces symptômes. Comme pour l’épuisement dû à la chaleur, une personne victime d’un coup de chaleur doit être déplacée dans un endroit plus frais et recevoir un bain d’eau fraîche ou des compresses.

6. Vous pouvez vous protéger du coup de chaleur en restant hydraté

Buvez avant d’avoir soif. En cas de chaleur extrême, il est préférable d’éviter la caféine et l’alcool. Portez des vêtements amples qui permettent à l’air de circuler autour de vous pendant que vous faites de l’exercice, et évitez de faire de l’exercice en plein air pendant la partie la plus chaude de la journée, qui se situe souvent entre 11 h et 18 h. Prévoyez plutôt votre séance d’exercice le plus près possible du lever ou du coucher du soleil.

7. Les nourrissons et les jeunes enfants courent un risque élevé de maladies liées à la chaleur.

C’est vrai pour plusieurs raisons. Ils ne peuvent pas contrôler leur environnement (s’ils sont laissés dans une pièce chaude, par exemple), ils ont un taux métabolique élevé, ce qui signifie que leur corps produit constamment de la chaleur. De plus, ils ne sont pas capables de transpirer autant que les adultes. Ne laissez jamais un enfant dans une voiture en stationnement, même si les fenêtres sont ouvertes.

8. Certains groupes d’adultes sont également exposés à un risque élevé de maladie due à la chaleur extrême.

Il s’agit notamment des personnes souffrant d’obésité morbide, des personnes âgées et des personnes immobiles. Les diabétiques peuvent également être sensibles à la chaleur. Si vous êtes diabétique et que vous êtes déshydraté par la chaleur, cela peut affecter votre taux de sucre dans le sang. Veillez à conserver l’insuline et les autres médicaments contre le diabète à l’abri de la chaleur, car les températures chaudes peuvent les endommager. Les personnes atteintes de sclérose en plaques peuvent constater que leurs symptômes s’aggravent lorsqu’elles ont chaud. Lorsque la chaleur augmente la température corporelle d’une personne, il devient plus difficile pour le système nerveux central de fonctionner correctement.

9. Certains médicaments peuvent vous exposer à un risque accru de coup de chaleur

Il s’agit notamment de certains types de médicaments contre les allergies et d’antihistaminiques, de médicaments pour la tension artérielle et le cœur, de diurétiques, de laxatifs, d’antidépresseurs et de médicaments contre les crises. Parlez à votre médecin des précautions à prendre si vous prenez l’un de ces médicaments.

10. Environ 3 % de la population souffre d’un problème de santé qui entraîne une transpiration excessive.

Appelée hyperhidrose, cette affection se caractérise par une hyperactivité des glandes sudoripares, qui provoque une transpiration abondante. Ce problème de santé peut être hérité ou causé par d’autres problèmes de santé ou par des médicaments, et peut survenir sans que la chaleur ne le déclenche. Les traitements de l’hyperhidrose comprennent des médicaments oraux et topiques.

 

Articles similaires