Bien êtreMaladieMédecine douce

10 conseils naturels pour soulager la douleur des ulcères d’estomac

Il est possible de trouver un soulagement avec certains remèdes naturels comme les 10 que nous mentionnons.

Les ulcères peuvent se développer dans de nombreuses parties du corps, y compris la paroi de l’estomac. Certains remèdes maison naturels peuvent soulager la douleur et les autres symptômes associés aux ulcères. Les ulcères d’estomac sont des plaies qui se développent dans la paroi de l’estomac ou du duodénum, qui est la première partie de l’intestin grêle. Les ulcères d’estomac sont également connus sous le nom d’ulcères peptiques, d’ulcères gastriques ou d’ulcères duodénaux. Les ulcères d’estomac se développent lorsque l’acide gastrique irrite la paroi de l’estomac.

Les causes des ulcères comprennent

– une infection par la bactérie Helicobacter pylori (H. pylori)
– l’utilisation à long terme de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’ibuprofène ou l’aspirine.
– Certaines personnes pensent que le stress ou la nourriture épicée peuvent provoquer un ulcère. Ces aliments ne provoquent pas d’ulcères, mais ils peuvent les aggraver en augmentant la production d’acide gastrique.

Si une personne a un ulcère, elle peut ressentir une sensation de brûlure dans l’estomac. Cette sensation de brûlure est souvent :

– intense quelques minutes ou plusieurs heures
– s’atténue après la prise d’antiacides ou l’arrêt de l’alimentation
– commence au milieu de la nuit ou pendant les repas
– se produit de façon intermittente pendant plusieurs semaines.

Voici 10 conseils pour soulager les symptômes d’un ulcère

1. Probiotiques

Les yaourts contiennent des probiotiques qui aident à rétablir l’équilibre des bactéries dans le tube digestif. Les probiotiques sont des organismes vivants qui aident à rétablir l’équilibre des bactéries du tube digestif. En plus d’aider à atteindre une santé intestinale optimale, ils peuvent aider à traiter les ulcères. Les probiotiques ne peuvent pas tuer la bactérie H. pylori. Cependant, ils peuvent réduire la quantité de bactéries présentes, accélérer le processus de guérison et améliorer certains symptômes. Lorsqu’ils sont pris en même temps que d’autres traitements, les probiotiques peuvent aider à éradiquer les bactéries nocives.

On peut trouver des probiotiques dans les sources suivantes :

– les yaourts
– aliments fermentés
– suppléments probiotiques
Certains aliments contiennent des probiotiques. Mais envisagez de prendre des suppléments, car ils contiennent des concentrations plus élevées de probiotiques par portion.

2. Gingembre

De nombreuses personnes pensent que le gingembre a des effets gastroprotecteurs. Certaines personnes l’utilisent pour traiter les problèmes d’estomac et de digestion, tels que la constipation, les ballonnements et la gastrite. Le gingembre peut aider à traiter les ulcères gastriques causés par la bactérie H. pylori. La consommation de gingembre peut également prévenir les ulcères causés par les AINS.

3. Les fruits colorés

De nombreux fruits contiennent des composés appelés flavonoïdes, qui sont des polyphénols. Les flavonoïdes contribuent àla richesse des couleurs de certains fruits. Les polyphénols peuvent aider à lutter contre les ulcères d’estomac. Ils peuvent également aider une série d’autres problèmes digestifs, y compris les spasmes et la diarrhée. Les flavonoïdes protègent la paroi de l’estomac contre le développement d’ulcères. Ils le font en augmentant le mucus de l’estomac, ce qui inhibe la croissance de H. pylori. Les flavonoïdes ont également des propriétés antioxydantes.

Les flavonoïdes sont présents dans les fruits tels que :

– les pommes
– les myrtilles
– les cerises
– les citrons et les oranges
– les noix

4. Bananes plantain

Les bananes plantains sont un type de banane. Les plantains non mûrs peuvent avoir un effet positif sur les ulcères gastriques. Les plantains non mûrs contiennent un flavonoïde appelé leucocyanidine. La leucocyanidine augmente la quantité de mucus dans l’estomac. Ce fruit peut également réduire l’acidité, ce qui peut aider à prévenir et à soulager les symptômes des ulcères.

5. Le miel de Manuka

Le miel de Manuka a des propriétés antimicrobiennes qui peuvent être utiles pour traiter les ulcères. Le miel est un édulcorant naturel populaire. Les personnes qui consomment régulièrement du miel peuvent bénéficier d’une série d’avantages pour la santé. Le miel de Manuka a des effets antimicrobiens contre H. pylori. Ce miel pourrait être utile pour traiter les ulcères d’estomac.
On utilise également le miel pour accélérer la cicatrisation des plaies, y compris les ulcères cutanés, les brûlures et les plaies.

6. Le curcuma

Le curcuma est une épice jaune populaire fréquemment utilisée en Inde et dans d’autres parties de l’Asie du Sud. Comme les piments, le curcuma contient un composé appelé curcumine. Les chercheurs commencent à étudier la curcumine en ce qui concerne ses avantages pour la santé. Une revue de 2013 a conclu que la curcumine a des activités anti-inflammatoires et antioxydantes qui peuvent aider à prévenir les ulcères d’estomac. Cependant, il existe un nombre limité d’études sur les humains. D’autres recherches doivent être menées pour examiner l’efficacité du curcuma dans le traitement des ulcères. Néanmoins, les premiers résultats semblent être positifs. Les scientifiques espèrent que le curcuma pourra contribuer à soulager les symptômes des ulcères et à traiter les plaies.

7. Camomille

Certaines personnes utilisent des fleurs de camomille et des thés à la camomille pour traiter l’anxiété mineure, les spasmes intestinaux et l’inflammation. Mais les extraits de camomille peuvent également avoir des propriétés anti-ulcéreuses. Certains chercheurs pensent qu’ils pourraient inhiber les ulcères de l’estomac et réduire leur temps de guérison.

8. L’ail

L’ail est populaire dans de nombreuses régions du monde pour ajouter de la saveur aux aliments. L’ail a des propriétés antimicrobiennes et antibactériennes, ce qui le rend utile pour combattre les infections. Certaines études soutiennent effectivement l’efficacité de l’ail dans le traitement des ulcères. Par exemple, une étude de 2016 sur des animaux a montré que l’ail pouvait aider à prévenir le développement des ulcères et à accélérer le processus de guérison. Selon une revue de 2015, l’ail pourrait également aider à prévenir la croissance de H. pylori.

Une étude de 2015 suggère que la consommation de deux gousses d’ail avec un repas, deux fois par jour, peut avoir des effets antibactériens contre H. pylori.

9. Réglisse

La réglisse est une épice populaire originaire de la région méditerranéenne et de l’Asie. On utilise la réglisse dans les médicaments traditionnels depuis des centaines d’années. Certaines personnes pensent que manger une racine de réglisse séchée peut aider à guérir et à prévenir les ulcères. Cependant, la recherche tend à se concentrer sur l’utilisation de suppléments, et non sur la racine de réglisse séchée. Ainsi, les personnes intéressées par l’utilisation de cette épice pour les ulcères peuvent vouloir l’essayer sous forme de supplément.

Une étude de 2013 a révélé que la prise de suppléments de réglisse peut aider à combattre les infections à H. pylori. L’étude suggère que le supplément aide à empêcher la bactérie de se développer.

10. Aloe vera

L’aloe vera est une huile végétale populaire que l’on trouve dans de nombreuses lotions topiques, cosmétiques et aliments. Certaines études portant sur la façon dont l’aloe vera affectait les ulcères d’estomac ont donné des résultats favorables. Par exemple, une étude de 2011 sur des rats a rapporté que l’aloe vera traitait les ulcères de manière similaire à un médicament anti-ulcéreux populaire.

Mais les chercheurs ont étudié des animaux, pas des humains. Les scientifiques doivent donc mener d’autres recherches pour voir les effets de l’aloe vera sur les humains.

Traitements médicaux des ulcères

Lorsqu’une infection par H. pylori est à l’origine de l’ulcère, votre médecin peut prescrire des antibiotiques. Comme H. pylori peut être difficile à éliminer, la personne doit prendre toutes les doses exactement comme prescrites, même après la disparition des symptômes. Souvent, le médecin associe plusieurs médicaments et thérapies pour traiter un ulcère. Les thérapies combinées permettent de soulager la douleur, de prévenir d’autres dommages et de guérir toute infection.

 

Sources

 

Asha, M. K., Debraj, D., Prashanth, D., Edwin, J. R., Srikanth, H. S., Muruganantham, N., … Agarwal, A. (2013, January 30). In vitro anti-Helicobacter pylori activity of a flavonoid rich extract of Glycyrrhiza glabra and its probable mechanisms of action [Abstract]. Journal of Ethnopharmacology, 145 (2), 581–586

Ayala, G., Escobedo-Hinojosa, W. I., de la Cruz-Herrera, C. F., & Romero, I. (2014, February 14). Exploring alternative treatments for Helicobacter pylori infection. World Journal of Gastroenterology, 20(6), 1450

El-Ashmawy, N. E., Khedr, E. G., El-Bahrawy, H. A., & Selim, H. M. (2016, July–August). Gastroprotective effect of garlic in indomethacin induced gastric ulcer in rats [Abstract]. Nutrition, 32(7–8), 849–854

Han, Y.-M., Park, J.-M., Jeong, M., Yoo, J.-H., Kim, W.-H., Shin, S.-P., … Hahm, K.-B. (2015, June). Dietary, non-microbial intervention to prevent Helicobacter pylori-associated gastric diseases. Annals of Translational Medicine, 3(9)

Haniadka, R., Saldanha, E., Sunita, V., Palatty, P. L., Fayad, R., & Baliga, M. S. (2013, June). A review of the gastroprotective effects of ginger (Zingiber officinale Roscoe). Food & Function, 4(6), 845–855

Header, E. A, Hashish, A. E.-M., ElSawy, N. A., Al-Kushi, A. G, & El-Boshy, M., & Elsawy, N. A. M., (2016, January). Gastroprotective effects of dietary honey against acetylsalicylate induced experimental gastric ulcer in albino rat. Life Science Journal, 13(1), 42–47

Articles similaires