10 conseils de soin par le chaud et le froid pour soulager les douleurs articulaires

Les traitements par le chaud et le froid peuvent atténuer la douleur et l'inflammation en cas de rhumatisme

Les traitements par le chaud et le froid n’empêcheront pas les poussées de rhumatisme, mais ils peuvent atténuer la douleur et l’inflammation.

Les médecins et les kinésithérapeutes recommandent souvent la thérapie par le chaud et le froid pour soulager les articulations douloureuses ou raides de la polyarthrite rhumatoïde (PR) et accroître la mobilité. Ensemble, ces méthodes visant à soulager temporairement les douleurs de la PR sont appelées « thermothérapie ».

Bien qu’il existe peu de preuves que la thermothérapie soit médicalement bénéfique, une étude publiée dans la Cochrane Database of Systematic Reviews sur les traitements par le chaud et le froid de la polyarthrite rhumatoïde a conclu que la chaleur humide superficielle et la cryothérapie (packs ou bains froids) peuvent être utilisées comme thérapie palliative, ou de soutien.

Néanmoins, les traitements par le chaud et le froid ne préviennent pas les poussées de polyarthrite rhumatoïde. L’utilisation de la chaleur ou du froid peut être utile, soulager et apaiser. Cependant, l’exercice, la protection des articulations et d’autres formes d’éducation, ainsi qu’une attelle de protection peuvent être plus bénéfiques.

Ce que la thermothérapie peut faire, c’est atténuer la douleur et l’inflammation, du moins un peu. Se tremper dans l’eau chaude ou appliquer une compresse chauffée est l’une des formes les plus anciennes, les moins chères et les plus sûres de thérapie complémentaire.

Soins chauds pour la polyarthrite rhumatoïde

Pour une personne atteinte d’une maladie inflammatoire comme la PR, l’application de chaleur peut sembler contre-intuitive. Mais comme la chaleur réduit la tension musculaire et stimule la circulation sanguine, de nombreux patients trouvent que l’application de quelque chose de chaud, même s’il s’agit simplement de réchauffer vos vêtements dans le sèche-linge avant de vous habiller, ou de vous allonger avec une couverture chauffante avant de vous lever le matin est tout simplement agréable pour les articulations. La chaleur peut être efficace car elle aide à détendre les muscles.

Selon l’Arthritis Foundation, lorsque vous réchauffez une articulation douloureuse, la chaleur élargit les vaisseaux sanguins, ce qui permet d’acheminer davantage de sang, d’oxygène et de nutriments vers les tissus.
Bien qu’il n’existe pas d’études récentes sur la polyarthrite rhumatoïde, des chercheurs ont mené une étude sur 35 personnes souffrant de douleurs chroniques et non spécifiques au niveau du cou, qui a été publiée dans l’International Journal of Environmental Research and Public Health en août 2020. Ils ont constaté que ceux qui recevaient une thermothérapie avec un sachet de sel pendant 30 minutes deux fois par jour pendant cinq jours (en plus d’effectuer un exercice de stabilisation du cou) amélioraient davantage la raideur que le groupe témoin.

Comme la chaleur peut favoriser l’inflammation, elle doit être évitée pendant une phase inflammatoire active, lorsque la température des articulations est élevée.

Soins par le froid pour la polyarthrite rhumatoïde

Si vos articulations sont enflammées, il est logique que quelque chose de froid puisse soulager l’inflammation et donc la douleur. Les principaux avantages de la thérapie par le froid sont la réduction de l’inflammation, de l’enflure et de la douleur, ainsi que le soulagement temporaire de la douleur articulaire causée par une poussée d’arthrite. La thérapie par le froid est la plus efficace lors d’une poussée aiguë. La thérapie par le froid est utile car elle permet d’abaisser la température des articulations, de réduire la douleur et de diminuer l’inflammation. Comme la thérapie par la chaleur, la thérapie par le froid se présente sous plusieurs formes.

Une méthode simple pour refroidir les articulations consiste à faire un bain d’eau froide dans une baignoire. Ne laissez pas l’eau devenir trop froide au point de vous refroidir. Les compresses froides que l’on place directement sur une articulation douloureuse vont des articles courants, sacs de pois congelés ou packs de gel que l’on trouve en pharmacie, aux systèmes complets de refroidisseurs, de coussins réfrigérants et d’appareils adaptés à certaines parties du corps, comme les genoux et le dos. Mais si le froid n’est pas agréable ou si vous ne le supportez pas, arrêtez de l’utiliser.

Les autres personnes qui devraient éviter ou limiter la thérapie par le froid sont les personnes atteintes du syndrome de Raynaud, une affection dans laquelle les petits vaisseaux sanguins des doigts ou des orteils se contractent lorsqu’ils sont exposés au froid. Si vous êtes atteint de ce syndrome, vous ne devriez probablement pas utiliser la thérapie par le froid sur les parties du corps concernées.

Consultez toujours votre médecin ou votre kinésithérapeute avant d’essayer une thérapie par le chaud ou le froid pour la polyarthrite rhumatoïde.

5 conseils pour utiliser la thérapie par la chaleur contre les rhumatismes

Utilisez des sources de chaleur sûres qui ne laissent pas la température s’échauder, notamment les serviettes chaudes, les baignoires chaudes, les douches ou les bains, les bouillottes, les coussins chauffants pour micro-ondes et les coussins chauffants électriques.

Pour éviter les brûlures, n’utilisez pas la chaleur pendant des périodes trop longues (suivez les instructions du fabricant).

Lorsque vous utilisez des coussins chauffants ou des bouillottes, placez d’abord une serviette ou un chiffon sur votre peau, pour éviter tout contact direct avec la source de chaleur.

Vérifiez souvent l’absence de rougeurs sur votre peau lorsque vous appliquez de la chaleur et retirez la source de chaleur si des rougeurs apparaissent.

5 conseils pour utiliser la thérapie par le froid pour la PR

Pour la thérapie par le froid, utilisez un sac de petits pois congelés, enveloppez de la glace dans une serviette fine ou utilisez des poches de gel froid disponibles dans le commerce.

Évitez d’appliquer la glace ou les poches de froid directement sur la peau, utilisez une serviette ou un tissu entre l’appareil froid et la peau.

Pour éviter les engelures, n’appliquez pas de froid pendant plus de 15 minutes à la fois.

Laissez votre peau retrouver sa température et sa couleur normales avant de réutiliser le froid.

N’alternez pas le chaud et le froid sans faire de pause. Attendez quelques heures entre deux séances avant de passer à l’autre.

Si vous utilisez l’une de ces méthodes chaudes ou froides et qu’elle ne vous soulage pas, ou qu’elle semble aggraver les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde, parlez-en à votre médecin.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.