10 approches complémentaires validées pour lutter contre le cancer

Les approches complémentaires du cancer ne peuvent pas guérir votre cancer, mais elles peuvent soulager les signes et les symptômes.

De nombreuses personnes atteintes d’un cancer souhaitent essayer tout ce qui peut les aider, y compris les traitements complémentaires et alternatifs du cancer. Si le cancer vous donne l’impression de n’avoir que peu de contrôle sur votre santé, les approches complémentaires peuvent vous donner un certain sentiment de contrôle. Mais de nombreux traitements alternatifs du cancer ne sont pas éprouvés et certains peuvent même être dangereux.

Pour vous aider à distinguer le bon grain de l’ivraie, voici 10 pratiques alternatives contre le cancer qui sont généralement sûrs. En outre, il est de plus en plus évident que ces dix approches alternatives du cancer peuvent apporter certains avantages.

Comment les médecines douces peuvent-elles aider les personnes atteintes d’un cancer ?

Les pratiques alternatives du cancer ne jouent peut-être pas un rôle direct dans la guérison de votre cancer, mais ils peuvent vous aider à faire face aux signes et symptômes causés par le cancer et les traitements du cancer. Les signes et symptômes courants tels que l’anxiété, la fatigue, les nausées et les vomissements, la douleur, les troubles du sommeil et le stress peuvent être atténués par les traitements alternatifs.

L’intégration des meilleurs traitements complémentaires et alternatifs du cancer, fondés sur des données probantes, aux traitements que vous recevez de votre médecin peut contribuer à soulager de nombreux symptômes associés au cancer et à son traitement. Discutez de toutes vos options avec votre médecin et, ensemble, vous pourrez déterminer les stratégies qui pourraient vous convenir et celles qui risquent de ne présenter aucun avantage.

Travaillez en étroite collaboration avec votre médecin pour déterminer le bon équilibre entre les médecines traditionnelles et les traitements alternatifs du cancer. Si les traitements complémentaires et alternatifs du cancer, comme l’acupuncture, peuvent réduire la nausée ou la douleur, ils ne sont généralement pas assez puissants pour remplacer les médicaments anticancéreux de votre médecin.

Si vous souffrez de, alors envisagez  d’essayer :

Anxiété:  Hypnose, massage, méditation, techniques de relaxation
Fatigue:  Exercice, massage, techniques de relaxation, yoga
Nausées et vomissements : Acupuncture, aromathérapie, hypnose, musicothérapie
Douleur : Acupuncture, aromathérapie, hypnose, massage, musicothérapie
Problèmes de sommeil:  Exercice, techniques de relaxation, yoga
Stress : Aromathérapie, exercice, hypnose, massage, méditation, tai chi, yoga

Quels sont les traitements alternatifs du cancer qui méritent d’être essayés ?

Ces dix traitements alternatifs du cancer se sont révélés prometteurs pour aider les personnes atteintes de cancer. Parlez-en à votre médecin si vous souhaitez les essayer :

1 Acupuncture

Lors d’un traitement d’acupuncture, un praticien insère de minuscules aiguilles dans votre peau à des endroits précis. Des études montrent que l’acupuncture peut être utile pour soulager les nausées causées par la chimiothérapie. L’acupuncture peut également contribuer à soulager certains types de douleur chez les personnes atteintes d’un cancer.

L’acupuncture est sûre si elle est pratiquée par un praticien agréé utilisant des aiguilles stériles. Demandez à votre médecin de vous indiquer les noms de praticiens de confiance.

2 Aromathérapie

L’aromathérapie utilise des huiles parfumées pour procurer une sensation apaisante. Des huiles parfumées, comme la lavande, peuvent être appliquées sur votre peau pendant un massage, ou les huiles peuvent être ajoutées à l’eau du bain. Les huiles parfumées peuvent également être chauffées pour libérer leurs parfums dans l’air. L’aromathérapie peut être utile pour soulager les nausées, la douleur et le stress.

Elle est généralement pratiquée par un praticien, ou vous pouvez l’utiliser vous-même. L’aromathérapie est sans danger, bien que les huiles appliquées sur votre peau puissent provoquer des réactions allergiques. Les personnes atteintes d’un cancer sensible aux œstrogènes, comme certains cancers du sein, doivent éviter d’appliquer de grandes quantités d’huile de lavande et d’huile d’arbre à thé sur la peau.

3 Faites de l’exercice

L’exercice peut vous aider à gérer les signes et les symptômes pendant et après le traitement du cancer. L’exercice en douceur peut contribuer à soulager la fatigue et le stress et vous aider à mieux dormir. De nombreuses études montrent aujourd’hui qu’un programme d’exercice peut aider les personnes atteintes de cancer à vivre plus longtemps et à améliorer leur qualité de vie globale.

Si vous n’avez pas encore fait régulièrement de l’exercice, consultez votre médecin avant de commencer un programme d’exercice. Commencez lentement, en ajoutant de l’exercice au fur et à mesure. Essayez de faire jusqu’à 30 minutes d’exercice au moins la plupart des jours de la semaine.

4 L’hypnose

L’hypnose est un état de concentration profond. Au cours d’une séance d’hypnothérapie, un thérapeute peut vous hypnotiser en parlant d’une voix douce et en vous aidant à vous détendre. Le thérapeute vous aidera ensuite à vous concentrer sur des objectifs tels que le contrôle de votre douleur et la réduction de votre stress.

L’hypnose peut être utile aux personnes atteintes d’un cancer qui souffrent d’anxiété, de douleur et de stress. Elle peut également aider à prévenir les nausées et vomissements anticipés qui peuvent survenir si la chimiothérapie vous a rendu malade par le passé. Lorsqu’elle est pratiquée par un thérapeute agréé, l’hypnose est sans danger. Mais dites à votre thérapeute si vous avez des antécédents de maladie mentale.

5 Le massage

Au cours d’un massage, votre praticien pétrit votre peau, vos muscles et vos tendons afin de soulager les tensions musculaires et le stress et de favoriser la relaxation. Il existe plusieurs méthodes de massage. Le massage peut être léger et doux, ou profond avec plus de pression.

Des études ont montré que le massage peut être utile pour soulager la douleur chez les personnes atteintes d’un cancer. Il peut également aider à soulager l’anxiété, la fatigue et le stress.

Le massage peut être sûr si vous travaillez avec un massothérapeute compétent. De nombreux centres anticancéreux emploient des massothérapeutes, ou votre médecin peut vous orienter vers un massothérapeute qui travaille régulièrement avec des personnes atteintes de cancer.

Ne vous faites pas masser si votre taux de globules blancs est très bas. Demandez au massothérapeute d’éviter de vous masser à proximité de cicatrices chirurgicales, de zones de radiothérapie ou de tumeurs. Si vous avez un cancer des os ou d’autres maladies osseuses, comme l’ostéoporose, demandez au massothérapeute d’utiliser une pression légère plutôt qu’un massage profond.

6 Méditation

La méditation est un état de profonde concentration lorsque vous concentrez votre esprit sur une image, un son ou une idée, comme une pensée positive. Lorsque vous méditez, vous pouvez également faire des exercices de respiration profonde ou de relaxation. La méditation peut aider les personnes atteintes de cancer en soulageant l’anxiété et le stress.

La méditation est généralement sans danger. Vous pouvez méditer seul pendant quelques minutes une ou deux fois par jour ou suivre un cours avec un instructeur.

7 La musicothérapie

Pendant les séances de musicothérapie, vous pouvez écouter de la musique, jouer d’un instrument, chanter des chansons ou écrire des paroles. Un musicothérapeute qualifié peut vous guider dans des activités conçues pour répondre à vos besoins spécifiques, ou vous pouvez participer à une thérapie musicale dans un cadre de groupe. La musicothérapie peut aider à soulager la douleur et à contrôler les nausées et les vomissements.

La musicothérapie est sans danger et ne nécessite aucun talent musical pour y participer. De nombreux centres médicaux emploient des musicothérapeutes certifiés.

8 Techniques de relaxation

Les techniques de relaxation sont des moyens de concentrer votre attention sur l’apaisement de votre esprit et la détente de vos muscles. Les techniques de relaxation peuvent inclure des activités telles que des exercices de visualisation ou une relaxation musculaire progressive.

Ces techniques peuvent être utiles pour soulager l’anxiété et la fatigue. Elles peuvent également aider les personnes atteintes de cancer à mieux dormir.

Les techniques de relaxation sont sans danger. Généralement, un thérapeute vous guide dans ces exercices et vous pourrez éventuellement les faire vous-même ou à l’aide d’enregistrements de relaxation guidés.

9 Le tai-chi

Le tai-chi est une forme d’exercice qui intègre des mouvements doux et une respiration profonde. Le tai-chi peut être dirigé par un instructeur. La pratique du tai-chi peut aider à soulager le stress.

Le tai-chi est généralement sans danger. Les mouvements lents du tai chi ne nécessitent pas une grande force physique, et les exercices peuvent être facilement adaptés à vos propres capacités. Néanmoins, consultez votre médecin avant de commencer le tai-chi. Ne faites pas de mouvements de tai chi qui causent de la douleur.

10 Faites du yoga

Le yoga combine des exercices d’étirement et de respiration profonde. Pendant une séance de yoga, vous positionnez votre corps dans différentes positions qui nécessitent des flexions, des torsions et des étirements. Il existe de nombreux types de yoga, chacun ayant ses propres variations.

Le yoga peut apporter un certain soulagement aux personnes atteintes de cancer. Il a également été démontré que le yoga améliore le sommeil et réduit la fatigue.

Avant de commencer un cours de yoga, demandez à votre médecin de vous recommander un instructeur qui travaille régulièrement avec des personnes ayant des problèmes de santé, comme le cancer. Évitez les poses de yoga qui causent de la douleur. Un bon instructeur peut vous donner des poses alternatives qui sont sans danger pour vous.

Vous constaterez peut-être que certains traitements alternatifs fonctionnent bien ensemble. Par exemple, la respiration profonde pendant un massage peut soulager le stress.

Sources

Deng GE, et al. Evidence-based clinical practice guidelines for integrative oncology: Complementary therapies and botanicals. Journal of the Society for Integrative Oncology. 2009;7:85.

Deng GE, et al. Complementary therapies and integrative medicine in lung cancer: ACCP evidence-based clinical practice guidelines (3rd edition). Chest. 2013;143(suppl):420S.

Aromatherapy and essential oils (PDQ). National Cancer Institute. https://www.cancer.gov/about-cancer/treatment/cam/patient/aromatherapy-pdq. Accessed Dec. 12, 2016.

Massage therapy for health purposes. National Center for Complementary and Integrative Medicine. https://nccih.nih.gov/health/massage/massageintroduction.htm. Accessed Dec. 12, 2016.